En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés.
Mentions légales.
Vous êtes ici :   Accueil » Nouvelles
    Imprimer la page...

Nouvelles

Chamarande Paris Rotterdam - le 09/04/2018 19:51 par bdecatoire

CHAMARANDE / PARIS / ROTTERDAM

JP_Robert_Max_Champagnat.jpg

Jean-Pierre Robert / Maxime Champagnat

Pas trop d’athlètes se sont déplacés ce week-end printanier d’avril, mais les déplacements furent assez lointains, dans un premier temps en marche Nordique où Jean-Pierre Robert devait faire les 15kms de la « Nordique Essonnienne » dans le parc de Chamarande où il terminait en 1h50.17, à la 6ème place des Masters 4 (plus de 70 ans !!!), Jean-Pierre qui avait connu quelques soucis de santé il y a quelques semaines semble revenu à son niveau, le « poisson pilote » de la marche Nordique à l’AHVL aura encore l’occasion de faire parler de lui dans les semaines et mois à venir, le calendrier de marche nordique s’étoffe de plus en plus pour le grand plaisir des adeptes de l’AHVL de plus en plus nombreux.

Au marathon de Paris, il fallait remarquer la très belle prestation du nouveau arrivé à l’AHVL, Maxime Champagnat, qui blessé il y a encore deux semaine s’alignait pour la 1ère fois de sa carrière au départ de la grande classique française et de la distance du marathon, il devait passer la ligne d’arrivée en 2h47mn20, cet athlète dont on attend de voir l’été venu les capacités sur l’anneau de 400m. Mohamed Rahili était également au départ du marathon de Paris avec nettement moins d’ambitions chronométriques que Maxime, Mohamed qui détient encore quelques record du club qu’il avait glané en cadet il y a de cela plus de 23 ans et qui est revenu au club en début d’hiver pour une carrière « Master », a repris le chemin de l’entraînement et il devait goûter lui aussi pour une première fois à l’effort des 42,195kms qu’il parcourait en 3h50mn29 avec les copains de travail, très en dedans certes, mais Mohamed veut revenir très progressivement, il a cessé toute activité de course à pied plus de 20 ans. A suivre.

A Rotterdam, Arnaud Lamarcq devait réaliser une très belle prestation également en courrant le marathon en 3h02mn55, alors que Guillaume Desimpelaere pris de crampes après 27 kilomètres devait passer la ligne d’arrivée en 4h12mn17. Rotterdam marathon classique dont quelques unes des meilleures performances mondiales furent réalisées sur le circuit Hollandais.

Mohamed_Rahili_Marathon_Paris_2018.jpg

Mohamed Rahili

Lire la suite