By continuing your navigation on this site, you accept the use of cookies to offer you contents and adapted services. Legal Notice.

Partenaires

Portrait

Gilbert_Beils.jpg

Gilbert BEILS

L’ORIGINE DE L’ATHLETISME HALLUINOIS

Il est peut-être bon de revenir sur l’origine de l’athlétisme à Halluin par le biais d’une personne qu’aujourd’hui peu de membres du club ont connu mais qui, s’ils sont là aujourd’hui, le doivent à un certain nombre de personnes qui jour après jour, semaine après semaine, mois après mois et année après année, ont forgé le club qu’ils connaissent aujourd’hui.

La première apparition de l’athlétisme à Halluin devait se faire en 1941 sous l’occupation allemande pour bénéficier d’un goûter supplémentaire attribué aux jeunes faisant partie d’association, et pour l’athlétisme c’est le terrain de l’Abattoir qui devait servir de premier lieu de rendez-vous du premier sport olympique.

Pour ce mois de janvier, il était louable de mettre en avant l’un des  fondateurs du club, Gilbert Beils alors qu’il s’occupait plus de basket que d’athlétisme et qui en 1953, avec l’aide de Monsieur Legall alors directeur de l’école du Molinel, décida de profiter de l’anneau de 400m en schiste noir du stade d’Halluin pour créer l’UH Athlétisme rattaché à l’Union Halluinoise sur la piste du stade Wancquet, bien plus attirante que la piste Tourquennoise qui ne comptait que 365m avec une dénivellation de 60cms peu propice aux performances de l’époque. La section prit effet officiellement le 29 avril 1954 avec des personnalités comme Hildevert Wancquet dont le stade porte toujours à ce jour le nom. Gilbert débaucha quelques basketteurs et les emmena vers la piste. Il devait s’occuper de tout ce beau monde comprenant des coureurs de 100m et sauteurs en longueur comme Hubert Duitchaever ou Julien Lanoo, des coureurs de demi-fond comme Alexandre Faidherbe, des lanceurs de javelot et de poids comme Martial Leveugle,  de décathloniens comme André Rampelberghe ou Henri-Jean Gevaert, de 800m comme Michel Rampelberghe, des frères Levebvre coureurs de demi-fond Bernard, Jean-Claude, Christian et Eloi et un tout jeune espoir Jean-Marie Gevaert dont il devait de suite repérer les bonnes aptitudes au demi-fond, discipline qui donna la ligne de conduite du club Halluinois. Venant du basket, Gilbert devait s’informer auprès des entraîneurs de la ligue des Flandres de l’époque (Nord / Pas de Calais / Somme) pour amener le jeune Jean-Marie Gevaert à la plénitude de ses capacités  sans vraiment de succès, chacun appliquant sa propre expérience d’athlète. Grand globe-trotter dans l’infini en compagnie de son ami Michel Debevère, dont nous reviendrons plus tard, il se déplaça à Budapest afin d’observer la préparation de l’icône de l’athlétisme de l’époque, Emile Zatopek, champion Olympique, il devait en revenir avec des idées plus précises sur la préparation qui amenèrent le jeune Gevaert au titre de champion de France junior du 3000m. Gilbert, aujourd’hui disparu, aura marqué son époque au club Halluinois dont il fit découvrir à beaucoup de jeunes des horizons lointains avec un bon nombre de déplacements à l’étranger, Yverdon, Epson, Bruxelles, compétitions en Hollande et en Allemagne que peu de jeunes, à l’époque, pouvaient se permettre.

Calendar

News archives


+ Year 2019
+ Year 2018
+ Year 2017
+ Year 2016
+ Year 2015
+ Year 2014
+ Year 2013
 -  Year 2012

Réseaux Sociaux

To contact us

Preferences


Connect again :
Your user name :
Your password
<O>


  Count of members 55 members
Connected :
(nobody)
Snif !!!

Visits

 1260605 visitors

 14 visitors online

Latest Releases

(since 10 days)

News

Finale Interclubs 2012 - 21/05/2012 19:45 by bdecatoire

site.jpgPOUR LA PREMIERE FOIS DE SON HISTOIRE L’ATHLETISME HALLUINOIS ACCEDE A LA NATIONALE

Il fallait voir les mines réjouies, en cette fin d’après-midi de ce dimanche 20 mai, des athlètes et dirigeants de l’AHVL sur le stade Léo Lagrange de Lens avec sa toute nouvelle piste bleue prête à accueillir en juillet prochain les championnats de France jeunes, en effet, cette date à marquer d’une pierre blanche pour le club d’athlétisme Halluinois qui, pour la première fois de son existence, après avoir il y a deux semaines gagné le premier tour interclubs, finir à une superbe 2ème place d’un match très serré les opposant aux premiers de la R1 de la 2ème poule et aux clubs de Nationale 3 présents pour le match de classement. Avec 28 549 points, record absolu pour le club Halluinois, les jaunes et bleus s’octroyaient une superbe 2ème place derrière Fretin, et de ce fait, accédaient à la Nationale 3 pour la saison 2013. La joie était à son comble d’une équipe très bien composée par Guillaume Desimplaere, une première pour lui, et un succès retentissant aux côtés des entraineurs du club, et surtout des athlètes qui tous devaient aller au bout d’eux-mêmes avec la ferme intention de passer dans la division supérieure et matcher l’an prochain en Nationale.
Malgré quelques défections, il fallait retenir les belles performances d’un Sébastien Neves sur 100m en 11.44 et aussi 5m30 au saut en longueur, les 4.00.26 de Thomas Deleu sur 1500m, les 25.40.73 du marcheur Franck Van Lierde sur 5000m, les 2.00.10 de Mehdi Hamlili et les 2.01.13 d’Aurélien Pinck sur le 800m, les 27.13.93 du jeune cadet Amaury Lamiaux également au 5000m marche, à la marche encore mais sur 3000m Lison Dhalluin 17.18.22, l’excellent relais 4 X 400m avec Alexandre Ribaucourt, Aurélien Pinck, Mehdi Hamlili et Thomas Deleu en 3.33.63, les 29.74 sur 200m de la jeune cadette Margaux Fernandes, 10.32.67 sur le 3000m steeple de Julien Dogadalski, le beau relais 4 X 100m avec Stephane De Castro, Pierre Carevalis, Loïc Jouenne et Sébastien Neves, les 5.21.91 de la cadette Delphine Meloni sur 1500m, 4.17.67 également sur 1500m de Justin Jude, 16.03.08 d’Anthony Puteanus sur le 5000m, les 58.07 du relais 4 X 100m féminin composé que de cadettes avec Célia Haquette, Daryl Ann Degraeve, Lison Dhalluin et Margaux Fernandes, 24.64 de Pierre Carevalis sur 200m, 63.68 sur 400m haies de Geoffrey Jauquet, 55.34 sur 400m d’Alexandre Ribaucourt, tous ces athlètes au-dessus de 600 points.
Jean-Georges Stock, le Président, peut être fier de ses athlètes, surtout avec une équipe jeunes et tous issus de la formation du club, avec l’espoir l’an prochain de pouvoir rééditer un exploit tout à fait accessible au maintien. Bravo à tous !!!


Partners